The grand départ

Demain, c’est le grand départ, à l’aube, vers 11h du matin, avec de gentils copains, qui ont accepté de venir avec nous car on leur a promis qu’on s’arrêterait regarder le match de foot dans un biergarten allemand.

Mais c’est bien de commencer en s’économisant, alors ce sera une quarantaine de kilomètres en direction de Oppenau, charmant village au pied de la Forêt Noire, sur le chemin de Stuttgart.

 

3 réflexions au sujet de « The grand départ »

  1. Bravo pour ce joli blog ! Et maintenant, on suivra les avancées respectives au clavier et au pédalier 😉

    Répondre

  2. Petite réflexion en passant : je vois que vous commencez à modifier votre mode de pensée, en prévision des changements culturels que vous rencontrerez, puisque l’aube est ici assimilée à « 11h du matin ». C’est beau !
    Alors n’oubliez pas, au Laos on dit souvent qu’à la campagne, les gens « marchent sur le chien » quand ils partent dans les rizières et le soir ils « marchent sur les grenouilles » pour rentrer à la maison. Après, j’en connais qui (parfois) font (ou on fait) l’inverse (ici comme là bas). 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *